(450) 672-3510 • (514) 693-3221 • (514) 777-8331 | infosavariachabot.com

Finances Personnelles

25 erreurs à éviter (partie II)

Nous Joindre

Finances Personnelles, 25 erreurs à éviter (part 2)

  • Catégorie –  Planification Financière , Gestion de Patrimoine, Placements

  • Date – 22 Septembre 2017-09-25

  • Auteurs –Frédéric Chabot, François Savaria

L’argent et la situation de nos finances personnelles relèvent plus d’un état d’esprit que des mathématiques.  En effet, le premier pas vers l’indépendance financière est de prendre la décision d’y arriver.  C’est le plus difficile.  Puis il s’agit d’établir un plan d’épargne et d’investissement et de l’appliquer systématiquement et rigoureusement.  Un conseiller financier est là pour vous aider.  Au cours de notre pratique en tant de conseillers financiers chez  Savaria|Chabot , nous avons répertorié les erreurs les plus communes en matière de finances personnelles.  Éviter ces erreurs est un gage de succès et va vous permettre d’atteindre vos objectifs financiers.

13 –  Ne pas avoir de conseiller financier

Au cœur de la planification financière il y a vous, alors pourquoi avoir un conseiller?  Voyez le conseiller financier comme un coach  qui va vous guider vers l’atteinte de vos objectifs. Le coach est coach parce qu’il en sait plus que vous.  Il a été démontré que vos rendements sur 15 ans seront 2,5 à 3 fois supérieurs avec un conseiller que sans .

14 –  Ne pas prendre de références

Vous avez  enfin décidé de prendre conseil auprès d’un conseiller financier, bravo.  Toutefois savez-vous s’il est compétent? A-t-il les diplômes et autorisation d’exercice?  Mérite-t-il votre confiance? Prendra-t-il le temps de bien vous guider? Vous a-t-il été référé?  Avez-vous demandez des références?  Comment et par qui est-il rémunéré?

15 –  Acheter un produit financier sans le comprendre

On vous vante les rendements d’un placement que vous ne comprenez absolument pas. Attiré par le gain rapide, vous investissez sans demander l’avis d’un expert.  Quand on ne comprend pas dans quoi on investit, on est parti pour de mauvaises surprises.   Quand c’est trop beau pour vrai, ce n’est pas vrai.

16 –  Viser des coups d’argent faciles

De succomber à l’appât d’un gros coup d’argent rapide et facile est la pire gaffe en matière de finances personnelles.  Çà relève de la spéculation.   Avoir un horizon à moyen et à long terme est une meilleure stratégie de placements.

17 –  Ne pas être diversifié

Diversifier ne veut pas dire s’éparpiller.  Vous avez une douzaine de fonds communs de placement  mais ils sont tous dans la même catégorie d’actifs.  Diversifier veut dire répartir les risques entre différentes catégories de placements.

18 –  Ne pas être capable de vendre

Vous aimer tellement vos titres que vous oubliez de les vendre. Acheter et vendre au moment opportun est un gage de succès.  Il peut être bien avisé de vous fixer un prix cible pour vendre ou pour acheter.

19 –  Ne pas suivre ses placements

Vous n’avez qu’une idée vague de vos rendements.  Vous ne savez pas quels placements performent ni  ceux qui trainent.  Vos avez un conseiller mais vous évitez de le consulter.

Votre conseiller ne communique jamais avec vous.  Il est peut être temps de passer à l’action

20 –  Ne pas être prêt à payer de l’impôt

Entre payer de l’impôt sur un gain en capital appréciable  et garder un titre pour évitez de payer de l’impôt,  quoi choisir?  Le titre que vous conservé trop longtemps peut partir en chute libre et engendrer des pertes monstrueuses.

21 –  Payer trop d’impôt sur ses placements

Par ignorance ou par négligence vous avez mal répartis vos placements et vous payez de l’impôt pour rien . Quels placements faire dans un REER?  Quels placements garder hors du REER?  Avez-vous contribué au REER de votre conjoint(e) ? Avez-vous un CELI?

Avez-vous ou pouvez-vous fractionner vos revenus?

22 –  Emprunter pour investir

Se servir des ses avoirs nets pour emprunter afin d’investir çà s’appelle l’effet de levier. Est-ce pour vous?  C’est une stratégie qui permet, à long terme,   d’engranger des revenus importants.   Mais à court terme, il faut pouvoir subir les baisses qui sont amplifiées par l’effet de levier.  C’est une stratégie audacieuse mais périlleuse.

23 –  Ne pas avoir d’assurance-vie

Une assurance est un moyen de transférer le coût d’une perte potentielle  à une compagnie d’assurances en échange d’une somme d’argent versée selon les termes et conditions d’un contrat. C’est un moyen de gérer les risques.  Mais en avez-vous vraiment besoin?  Comment est-ce que çà peut s’inscrire dans votre stratégie financière?

24 –  Ne pas faire un testament

‘’Un testament çà ne fait pas mourir’’ et on n’est jamais trop jeune ou trop vieux pour rédiger un testament.  Sans testament, c’est le Code Civil du Québec que décide qui héritera de vos biens.  Sans testament, vous ne pouvez pas nommer une personne qui s’occupera de remettre vos biens à vos héritiers ou d’exécuter vos volontés. Un testament peut faire épargner de l’impôt à vos héritiers.

25 –  Ne pas préparer de mandat en cas d’inaptitude

Vous avez un testament en ordre: bravo.  Mais vous n’avez pas de mandat en cas d’inaptitude.  Pourtant c’est aussi important.  Nul n’est à l’abri d’une perte d’autonomie en cas d’accident ou de maladie grave.  Le mandat permet de désigner la personne qui s’occupera de vous et de vos biens en cas d’incapacité.

“Depuis plusieurs années, François et Frédéric sont disponibles pour
notre compagnie.Leur savoir fiscal, comptable et de stratégie financière
nous ont très bien servi.Leurs conseils et leurs expériences nous permettent
de prendre de bonnes décisions.Merci à vous deux!”

Louis Lachapelle, Président, Progazon
2017-10-26T16:40:53-05:00

Leave A Comment